Login

COMPTE-RENDU - 46ème congrès de la CIHM

La Commission internationale d’histoire militaire CIHM a tenu son 46ème congrès à Athènes, du 29 août au 3 septembre 2021. La Suisse y était représentée par une délégation de l’ASHSM, notre association formant la Commission nationale d’histoire militaire.

Le thème général du congrès était : « Guerres d’indépendance depuis le XVIIIème siècle ». Ce fil conducteur était particulièrement bien choisi puisque le pays-hôte, la Grèce, commémorait cette année les 200 ans de sa révolution, de fait le début de sa guerre d’indépendance face à l’empire ottoman ; celle-ci dura 8 ans, vit l’implication directe ou indirecte de nombreux acteurs européens et s’acheva par l’établissement du royaume de Grèce.
Le congrès ne fut cependant pas exclusivement focalisé sur cet aspect. Ce ne sont pas moins de 43 communications qui ont été faites, de qualités variables en ce qui concerne la présentation ; l’expérience montre que les textes écrits, publiés ultérieurement dans les actes du congrès, sont plus précis.
Il fut intéressant de constater les différences – pour ne pas dire les divergences – de point de vue des historiens sur certains sujets identiques, selon le pays qu’ils représentent. Et l’on ressent encore aujourd’hui des acrimonies à relents nationalistes, même lorsque les guerres évoquées sont terminées depuis longtemps et que la situation géopolitique internationale a plusieurs fois évoluée.

Le congrès fut également l’occasion de remettre les Prix Corvisier 2020 et 2021 à de jeunes chercheurs en histoire militaire.
Le Dr Paul Behringer (USA) fut récompensé pour son travail de doctorat ayant pour thème « L’intervention américaine et japonaise dans la guerre civile russe : violence et barbarie en Extrême-Orient ». Il abordait ainsi un sujet totalement méconnu.
Le Dr Marcel Berni (Suisse) fut récompensé – avec une année de décalage - pour son travail « Hors combat - Vie, souffrance et mort des prisonniers ‘communistes’ durant la guerre américaine du Vietnam 1965-1973 ». Nous l’avons déjà relaté et félicité dans nos colonnes. Il y a lieu toutefois de relever ici la remarquable synthèse de son travail et la qualité de sa présentation qu’il a su mettre en exergue lors de sa conférence ; cela fut vivement apprécié.

Relevons finalement quelques aspects statutaires : La Commission compte stricto sensu 13 membres, mais regroupe avant tout les commissions nationales de 41 pays (dont 27 étaient représentés à Athènes). Elle génère 3 comités spécifiques : le Comité des Archives militaires, le Comité de Bibliographie (présidé par notre membre, Dr Marco Wyss) et le Comité d’Enseignement (présidé par notre membre et vice-président, Dr Michael Olsansky).
Les informations, actes et newsletters de la CIHM peuvent être consultés en ligne sur www.icmh-cihm.org .